7 conseils pour réussir votre projet d’affichage dynamique

Lors d’un projet d’affichage dynamique, il est important de choisir un logiciel et du matériel adaptés aux besoins de l’entreprise.
illustration


1. Déterminer l’objectif de votre projet d’affichage dynamique

Ecran d'affichage dynamique
La première étape d’un projet d’affichage dynamique est d’en définir le ou les objectifs. En effet, l’affichage dynamique peut servir à :
  • Valoriser l’image de marque de votre entreprise
  • Communiquer et contrôler votre communication
  • Promouvoir, augmenter la visibilité de vos offres et ainsi augmenter vos ventes
  • Informer, alerter, orienter, impliquer vos collaborateurs, former votre personnel
  • Améliorer l’expérience client, divertir, dynamiser
     


2. La nature des contenus


Les contenus doivent être attractifs. Il faut, notamment, privilégier les contenus de courte durée et de préférence sans son.
Les contenus peuvent être informationnels, relatifs à l'entreprise, à ses produits, ses services, etc mais ils peuvent aussi être plus généraux et indiquer la météo, les horaires du cinéma, le trafic routier, des informations concernant le Comité d’Entreprise, etc.Vous pouvez également mettre en place de la signalétique, des messages d’alerte ou encore des messages planifiés (accueil visiteurs, anniversaire du personnel, etc.) sur vos écrans.

 


3. L’optimisation des contenus


Les contenus sont souvent affichés « en boucle » sur vos écrans, il faut donc veiller à adapter la durée et le rythme de la boucle afin qu’ils soient percutants et qu’ils captent l’attention.
Il faut penser à renouveler les contenus car le public se lassera de lire toujours le même message et finira même par arrêter de le lire. La fréquence de renouvellement des contenus doit donc dépendre de la fréquence des visites de vos clients, collaborateurs, visiteurs, etc.
Il est conseillé d’automatiser l’import des contenus en intégrant et en couplant l’affichage dynamique avec les données de votre entreprise ou de votre organisation. En effet, il est possible d’introduire des informations « riches » provenant du Système d’Information de l’entreprise (niveau de stock des produits, promotions, calendriers, etc.) dans les contenus, en temps réel. Lorsque vous automatisez l’import de vos contenus ils se renouvellent par eux-mêmes et vous permettent ainsi de gagner du temps au quotidien.
 


4. Choisir le bon logiciel d’affichage dynamique


Logiciel d'affichage dynamique Media4DisplayUn logiciel d’affichage dynamique doit être simple d’utilisation, fonctionnel et performant. L’utilisateur doit pouvoir utiliser le logiciel facilement.
Avec le temps, votre besoin de départ va évoluer et s’enrichir. Il faut donc choisir une solution qui propose des fonctions allant au-delà de vos besoins actuels. Ainsi, cela vous évitera d’avoir à changer de solution au bout de deux ans d’exploitation. Renseignez-vous sur la roadmap du logiciel. Quels sont les évolutions prévues ? À quel rythme ? Les évolutions prévues intègrent elles les remarques utilisateurs ?
Dès le départ, envisagez la possibilité d’impliquer différents contributeurs dans l’utilisation du logiciel. La solution logicielle d’affichage dynamique choisie doit permettre de déléguer tout ou partie du pilotage de la diffusion de contenus à des contributeurs locaux (responsables d’agences, de sites, de magasins).
Veillez à pouvoir gérer l’allumage et l’extinction des écrans à distance depuis votre interface logicielle. En effet, il est inutile de maintenir des écrans allumés lorsqu’il n’y a personne pour les voir (la nuit, par exemple).
Un logiciel d’affichage dynamique vous permettra de diffuser des contenus en temps réel mais également de manière planifiée selon des critères (dates, heures, groupes d’écrans, localisation, etc.).
Comme indiqué auparavant (cf. 3. Optimisation des contenus), un logiciel d’affichage dynamique doit pouvoir s’interfacer avec le Système d’Information de votre entreprise afin de pouvoir optimiser les contenus et ainsi afficher des données en temps réel.
 


5. 
Choisir le bon matériel d’affichage dynamique


Tout d’abord il faut choisir une technologie adaptée aux besoins et contraintes de l’entreprise (taille de l’écran, durée de vie, luminosité, résistance aux chocs, etc.).  Ce peut être des écrans classiques, des vitrines, des tablettes, des doubles écrans de Terminaux Point de Vente, mais aussi des murs d’écrans, ou encore des bornes, etc.
 Afin de choisir les meilleures options en termes d’affichage dynamique, d’autres critères sont également à prendre en compte comme la taille des écrans ainsi que leur luminosité. Par exemple, si vous souhaitez que vos écrans soient en vitrine ou en extérieur, le soleil entraînera un choix d’écrans conçus pour les affichages extérieurs.
Les performances du player doivent être en adéquation avec les contenus à diffuser afin que l’affichage soit fluide. Il faut donc prendre en compte les capacités graphiques et multimédia du player ainsi que sa capacité de stockage, sa mémoire et sa consommation. Attention de ne pas vous enfermer dans des technologies propriétaires ou constructeurs… Optez plutôt pour des technologies standards et ouvertes qui vous garantiront une plus grande pérennité et évolutivité dans votre projet.

 

6. Définir les bons emplacements pour vos écrans d’affichage dynamique


Ecran affichage dynamiqueLes écrans d’affichage dynamique doivent être parfaitement visibles sans pour autant gêner leur environnement. La taille de l’écran ne doit pas paraître trop petite ou trop grande pour le public, il faut donc placer l’écran à bonne distance des clients, collaborateurs, visiteurs, etc.
Il existe différents supports d’accroche pour les écrans d’affichage dynamique : les supports muraux (avec inclinaison, au plus près du mur, sans forage, à angle droit, etc.), les supports plafond ou encore les pieds de sol/colonnes. Selon vos points d’accroche il s’agira de déterminer quels supports sont les mieux adaptés pour vos écrans d’affichage dynamique.
La disposition des écrans est un facteur très important de la réussite d’un projet d’affichage dynamique. Pour diffuser une communication efficace il convient de déterminer des emplacements stratégiques où placer les écrans d’affichage dynamique afin d’assurer un maximum d’impact. Il faut donc prendre en compte certains critères tels que la luminosité de l’environnement, la sécurité, l’accessibilité du public.
 


7. 
Impliquer son service informatique dans le projet d’affichage dynamique


Le service informatique de votre entreprise vous aidera à choisir l’architecture la plus adaptée à vos besoins et contraintes.
Assurez-vous d’avoir le choix entre une offre On Premise et une offre Cloud. En effet, dans certains contextes, votre DSI pourra opter pour une installation en propre au sein de son infrastructure. À l’inverse, elle pourra préférer une externalisation complète en mode SaaS chez l’éditeur ou l’intégrateur. Ce choix se fait en analysant principalement les critères techniques et financiers.
D’une manière générale, votre DSI est garante du bon fonctionnement de tous logiciels ou équipements informatiques en lien avec le Système d’Information. Elle doit donc être impliquée et surtout, elle peut vous aider dans les choix techniques que vous aurez à effectuer tout au long de votre projet.